Photographies de St-François-de-Sales, Île Jésus (Laval)


Voici quelques photographies prises le 16 septembre 2001. Vous reférez au plan cadastral pour situer les prises de vue.



La terre de Guillaume, direction nord, vue du boulevard Lévesque, à quelques mètres à l'est de la rue Duchesneau. Elle sert encore aujourd'hui à l'agriculture.



Autre perspective de la terre de Guillaume, direction nord. Un peu plus à l'est sur le boulevard Lévesque.



Vue sur la Rivière-des-Prairies, direction sud vers Montréal. Prise près du vieux moulin. C'est semblable panorama que pouvait contempler Guillaume de sa maison. Encore aujourd'hui, malgré la proximité de la grande ville, le lieu présente un aspect très champêtre.



Les ruines du vieux moulin, direction sud. Le moulin était situé entre le rivage et l'îlot où l'on peut voir les vestiges. Le chenail au premier plan alimentait la grande roue. Ce moulin a été plusieurs fois détruit par les embâcles de la rivière durant les crues de printemps.



Le chenail d'eau qui alimentait la roue du moulin, direction sud-est. Le moulin était situé un peu plus à droite sur l'îlot.



L'extrême pointe est de l'Île Jésus, direction nord-ouest. Le lieu est maintenant nommé Berge Olivier-Charbonneau. La ville de Laval y a construit un parc avec une vue imprenable sur le 2 rivières qui convergent vers le St-Laurent. Les ruines de la première église et du premier cimetière sont ensevelies sous mes pieds. Au printemps l'eau se rend jusqu'aux arbres..



Berge Olivier-Charbonneau, direction sud-est. À gauche, la Rivière-des-Mille-Îles, à droite la Rivière-des-Prairies. Elles se rejoingnent au centre et convergent vers le St-Laurent au loin, à l'arrière du pont Charles-DeGaule (autoroute 40).



Vue sur la Rivière-des-Mille-Îles, prise de la Berge Olivier-Charbonneau, direction nord. Les fermes de l'autre coté de la rivière sont situées à Lachenaie. La rivière est à son plus bas niveau. Au printemps l'eau monte jusqu'au buisson à l'avant-plan.




2018-12-15 Back         Page principale         Forward © Daniel Labelle